07 février 2006

Premières traces d’identité

Mon futur papa et ma future maman se sont mis dans le lit et ils ont ouvert un livre qui s’appelle « Un prénom pour mon enfant » qu’ils se sont déjà acheté alors que je n’existe même pas encore (ils font vraiment les choses vite on dirait). Alors ma future maman a dit « mais moi je sais déjà quels prénoms j’aime » et mon futur papa a dit qu’il fallait tout parcourir quand même.

Et puis il a dit qu’il aimait bien « Kimberly », « Bradley », « Brooke » et « Britanny » et ma future maman l’a regardé bizarrement et il a dit « mais je déconne, putain » et elle lui a dit « il va falloir que tu surveilles ton langage devant nos enfants » et il a un peu fait la tête. Alors il a pris le livre et elle a pris un crayon de bois (parce que future maman, elle dit pas « crayon à papier », mais « crayon de bois »), un papier et ils se sont mis à noter certains prénoms.

Et puis mon futur papa voulait se rendormir alors ils ne sont allés que jusqu’à la lettre D alors que ma maman voulait continuer à regarder (parce qu’entre-temps elle s’était rendu compte qu’elle aimait bien regarder les prénoms quand même) mais mon papa a inventé une excuse pour pouvoir dormir quand même en disant qu’il fallait prendre son temps pour bien regarder tous les prénoms et en profiter. Ca s’est arrêté là, ils ont noté Abel, Adèle, Adrien, Agathe, Ariel, Arthur, Astrid, Aubin, Benjamin, Camille, Capucine, Cerise, Clément et Diane.

Ca fait 7 prénoms de filles et 7 prénoms de garçons, je ne sais pas encore trop de quel côté me situer. Quelle angoisse pour moi de penser à tous ces prénoms possibles pour moi ! Ils sont un peu cons de me l’avoir dit parce que quand ils vont choisir et que je ne serai pas content, je regretterai les autres prénoms beaucoup plus cool que j’aurais pu avoir. Je vais me noter ça de côté pour le moment de la crise d’adolescence, quand j’aurai besoin d’un maximum d’arguments pour les pourrir jusqu’à la moelle.

En plus, ma future maman n’aime pas tous ces prénoms et mon futur papa non plus. Ma future maman a dit qu’elle ne voulait pas que ce soit un prénom trop biblique et que ça ne devait pas être un prénom qui ressemble trop au sien non plus.

Mon futur papa a dit que le livre était nul parce qu’il disait que du bien de tous les prénoms (genre : « Alban est un enfant délicieux, simple, confiant, obéissant » ou pour Agnès « la pureté de l’agneau se reflète dans ce beau prénom, diamant à l’eau limpide ») et que c’était pas bien de cirer les pompes de tout le monde à ce point là, et il a aussi dit que ce serait bien que ce ne soit pas le prénom de quelqu’un de la famille ou d’un(e) ex de ma future maman ou de mon futur papa. Et en même temps il était déçu parce qu’il aime bien les prénoms Anaïs, Astrid et Louise. Mais bon, moi je me dis tant pis pour lui, il n’avait qu’à rencontrer ma future maman tout de suite.

Il paraît qu’il y a quand même des prénoms qui leur plaisent plus que d’autres. Mais moi, je n’ai pas envie de savoir tout de suite. Parce que je sens le coup qu’on va pas me demander mon avis. Ca commence…


Posté par futurbebe à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Premières traces d’identité

Nouveau commentaire